Tokyo confrontée au déclin démographique

Publié le par Grand Paris

PRESSE
LES ECHOS [ 29/04/09  ]

La capitale nippone, confrontée à un déclin de sa population, veut devenir une mégalopole verte et ultramoderne.

DE NOTRE CORRESPONDANT À TOKYO.

Lorsque Tokyo se projette dans le futur, elle doit tenir compte d'une donnée de base, le déclin programmé de sa population. Le pic sera atteint en 2010 avec 12,2 millions d'habitants, pour revenir à 11,8 millions en 2025. Dès lors, l'avenir de la mégalopole ne s'imagine pas autour de la nécessité d'accueillir toujours plus de personnes, mais bien plus comme un pôle écoresponsable, avec un rayonnement international.

« Il faut créer une ville au cadre de vie agréable et dynamique, mais qui demeure compétitive vis-à-vis des autres capitales internationales », résume le gouvernement de la ville. Au pays de la voiture hybride et du chemin de fer roi, l'accent est mis sur la densification du réseau ferré. Deux couronnes seront installées autour de la capitale, reliées entre elles par 8 lignes transversales. De même, les liaisons aériennes seront améliorées. L'actuel aéroport international, Narita, situé à 80 kilomètres du centre-ville et au développement limité, sera désengorgé au profit de Haneda, tout proche et aujourd'hui quasi exclusivement dédié aux vols domestiques. De même, la ville sera organisée autour de 4 centres, dont l'un constituera le coeur historique et un autre, situé sur le front de mer, la vitrine high tech d'un Tokyo tourné vers le monde.

La dimension « verte », Tokyo devrait l'acquérir avant 2016, date des jeux Olympiques qui suivront ceux de Londres et à l'organisation desquels elle est candidate. Si elle compte utiliser une grande partie des installations des JO de 1964, elle prévoit de nouveaux sites, la plupart « verts ». Tokyo va ainsi planter une « forêt de la mer », vaste projet entre mer et ville où se dérouleront diverses épreuves champêtres avant de devenir une immense zone de loisirs.

MICHEL DE GRANDI, Les Echos

Publié dans Actualité Grand Paris

Commenter cet article