Londres rêve du Crossrail et prépare les JO

Publié le par Grand Paris

PRESSE

LES ECHOS [ 29/04/09  ]

Ce train, qui traversera Londres d'est en ouest, accroîtra la capacité du réseau de 10 % d'ici à 2012.

DE NOTRE CORRESPONDANTE À LONDRES.

A Londres, le chef d'orchestre sur l'aménagement, c'est le maire. Ses pouvoirs ont même été renforcés l'an passé. Il peut désormais contester certaines décisions des autorités locales. Mais en succédant le 2 mai 2008 à un Ken Livingstone autocratique, le conservateur Boris Johnson a promis de travailler de façon consensuelle avec les 32 « boroughs » ou communes du Grand Londres.

Depuis 2004, les ambitions de la capitale britannique s'expriment dans un London Plan, déjà modifié deux fois. Boris Johnson a prévenu qu'il entendait revoir cette procédure trop lourde. Il avait en effet fallu trois ans pour rédiger la mouture initiale et pas moins de deux ans pour chaque altération. Or, le nouveau maire entend déjà amender le schéma d'aménagement pour y intégrer Crossrail.

Crossrail ? C'était l'Arlésienne des transports londoniens, un investissement de 16 milliards de livres qui a fini par recevoir son feu vert l'an dernier. Traversant Londres d'est en ouest, il doit augmenter la capacité des transports publics londoniens de 10 % d'ici à 2012 et de 30 % d'ici à 2018. Objectif : désengorger Londres, dont la population augmente depuis 1988 : de 7,5 millions en 2006, elle pourrait atteindre 8,6 millions en 2026.

Régénérer l'Est

L'autre grand chantier, ce sont bien sûr les jeux Olympiques de 2012, autour desquels la ville a bâti un effort titanesque de régénération de ses quartiers de l'Est. Réduire les disparités entre le riche centre de Londres et ses communes périphériques défavorisées est l'une des priorités de City Hall. Elle devrait être encore plus affirmée à l'heure où Greater London Authority Economics pronostique la perte de 290.000 emplois d'ici à 2011, sur les 4,69 millions recensés dans la capitale.

ISABELLE CHAPERON, Les Echos

Publié dans Actualité Grand Paris

Commenter cet article