Le maire de Sceaux candidat à la présidence de Paris Métropole (AFP)

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE
AFP  >PARIS, 2 juin 2009 (AFP) - 13h03

Le maire sans étiquette de Sceaux (Hauts-de-Seine) Philippe Laurent a annoncé mardi qu'il était candidat à la présidence de Paris Métropole, un syndicat mixte réunissant pour le moment 87 collectivités de la région parisienne et qui sera installé le 10 juin.


Pour M. Laurent, le président de Paris Métropole devra être "d'abord, l'animateur d'une équipe à la fois riche de sa diversité et consciente de sa communauté de destin". "Face au défi qui nous a été lancé le 29 avril" par Nicolas Sarkozy, "de réussir collectivement à construire le projet pour le territoire métropolitain", cette démarche de construire une nouvelle confiance entre Paris et les communes de l'agglomération "doit être poursuivie et accentuée", a-t-il écrit à ses pairs, dans une lettre qu'il a transmise à l'AFP. Le maire de Sceaux a précisé que, pour le moment, il était le premier candidat déclaré. Paris Métropole est constitué de 61 communes, de droite comme de gauche, six départements, une région (l'Ile-de-France) et 19 communautés d'agglomération. Ses statuts prévoient que son président change tous les ans et qu'il ait un nombre "équilibré", notamment politiquement, de vice-présidents.


La réunion du 10 juin, qui se déroulera à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), permettra d'élire les membres du bureau du Syndicat, ses vice-présidents et son président. Issu de la conférence métropolitaine lancée en juillet 2006 par le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, Paris Métropole était apparu comme un concurrent au projet de Grand Paris du secrétaire d'Etat chargé du développement de la région-capitale Christian Blanc, ou à la proposition du comité Balladur qui avait envisagé de fusionner la capitale avec ses départements limitrophes. Dans son discours sur le Grand Paris le 29 avril, Nicolas Sarkozy avait souligné l'intérêt de Paris Métropole. Le lendemain, le préfet de Paris prenait l'arrêté de création du syndicat mixte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article