Schéma directeur régional: réunion du comité de pilotage Blanc Huchon mercredi

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE
AFP >PARIS, 2 juin 2009 (AFP) - 23h15

 

Le comité de pilotage Blanc-Huchon qui doit aboutir à un texte de compromis à la mi-juillet sur le nouveau schéma directeur régional d'Ile-de-France (SDRIF) se réunira mercredi en fin d'après-midi à la préfecture de région, a-t-on appris mardi auprès de leurs entourages. Seront présents côté gouvernement le secrétaire d'Etat au développement de la région-capitale, Christian Blanc, et son directeur de cabinet, Marc Véron.


La région présidée par le socialiste Jean-Paul Huchon a reçu de la part des services de M. Blanc une première série de documents comprenant notamment un schéma de transport pour la région-capitale. Ce schéma intégre le projet de réseau de transport automatique de M. Blanc reliant les futurs pôles économiques de la région (Roissy, Le Bourget, Plaine Commune, La Défense, Versailles, Saclay, Orly, Rungis-Villejuif, Est parisien). Il n'est pas précisé si son contenu correspond exactement aux 35 milliards d'euros d'investissements annoncés fin avril par Nicolas Sarkozy pour les transports en Ile-de-France, avec l'objectif que "les travaux démarrent avant 2012". "Il faut dix ans, en allant vite, pour construire les infrastructures du nouveau système de transport", avait dit le chef de l'Etat. Chargé de faire des propositions pour le financement de "cet effort d'investissement exceptionnel", le rapporteur général du budget à l'Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), va bientôt recevoir une lettre de mission où il lui sera demandé de remettre un premier rapport d'étape d'ici à la fin juillet, selon des sources gouvernementales. M. Carrez va être chargé de trouver un financement "justement partagé" entre les bénéficiaires, directs ou indirects, des nouvelles infrastructures (collectivités territoriales, entreprises, habitants et usagers des transports communs). Outre les pistes commerciales, fiscales et foncières, le maire du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) pourra étudier l'opportunité du recours à des partenariats public-privé (PPP).

Commenter cet article