Paris : Baisse des droits de mutation plus forte que prévu à Paris

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE
AFP  - PARIS, 4 juin 2009 (AFP) - 15h03

Baisse des droits de mutation plus forte que prévu à Paris (mairie)

Bernard Gaudillère, adjoint PS aux finances du maire de Paris, a annoncé jeudi un recul de 29% des droits de mutation engrangés par la Ville sur les huit derniers mois, ce qui amènera la Ville à réviser sa prévision annuelle sur ces droits de mutation, importante manne financière. Au cours d'un point de presse avant le conseil de Paris de la semaine prochaine, M. Gaudillère a indiqué qu'à "fin mai 2008, nous avions encaissé au titre du compte administratif 2008 (les trois derniers derniers mois 2007 et cinq mois premiers 2008) 599 M EUR". A fin mai 2009 (trois derniers mois 2008 et les cinq premiers mois 2009, nous avons encaissé 428 M EUR", soit un manque à gagner de 171 MEUR. "Nous tirerons les conclusions de cette baisse dans le budget supplémentaire de juillet" a déclaré M. Gaudillère, précisant qu'il y aurait alors une "autre prévision pour les droits de mutation 2009, évalués à 700 M EUR" dans le projet de budget primitif de 2009. L'opposition UMP avait reproché à Bertrand Delanoë d'avoir sous-estimé l'impact de la crise dans son budget 2009, voté en décembre dernier. M. Gaudillère a brossé un "tableau plutôt rassurant, même si la chute des droits immobiliers se poursuit". Malgré la stabilité des taux de la fiscalité directe, le produit total de celle ci marque une hausse de +2,3% en 2008 "sous l'effet de la progression des bases revalorisées par l'Etat". Mais de façon globale, M. Gaudillère a parlé de "recettes atones" et de dotations de l'Etat (représentant un quart du budget) qui stagnent". Selon la mairie, "les dotations de l'Etat affichent une diminution de -0,2%". Quant aux dotations par habitant, M.Gaudillère a fait valoir que "la répartition est parfaitement équitable" entre les huit mairies d'opposition et les douze mairies de la majorité élue en mars 2008.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article