[communiqué] Le financement du Grand Paris doit être clarifé par l'Etat !

Publié le par Association Grand Paris

Grand Paris

Association pour une gouvernance métropolitaine

www.associationgrandparis.fr

 

Paris, le 30 juin 2009

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le financement du Grand Paris doit être clarifé par l'Etat !

 

Des doutes persistent sur le financement par l'Etat du projet de transport pour le Grand Paris estimé à 35 Milliards d'€uros après le discours de Nicolas Sarkozy au CNIT de La Défense. Si la Région a confirmé son financement à hauteur de 12 Milliards d'€uros, nous restons sceptique sur les hypothèses de financement par l'Etat des 23 Milliards de l'Etat par des recettes provenant de la taxation des plus values, incertaines en période de crise immobilière et qui hypothéqueraient le calendrier prévisionnel. L'Association Grand Paris propose qu'une partie de l'Emprunt d'Etat collectée en Ile de France soit affectée au financement de l'aménagement du Grand Paris. Les habitants de la métropole financeront ainsi directement l'amélioration de leur cadre de vie et de l'attractivité de leur métropole !

Le plan du réseau de métro francilien a été légèrement modifié pour ne conserver que l'arc express à l'ouest, en oubliant désormais les villes nouvelles de Saint Quentin en Yvelines et d'Evry, qui auraient pu être reliées au plateau de Saclay et à Orly pour former un arc sud rééquilibrant La Défense. A l'est, il serait souhaitable de rapprocher le tracé du tissu urbain de première couronne à l'est afin de déservir les pôles de développement de la première couronne et de boucler une rocade francilienne plus cohérente autour de l'axe central formé par la ligne 14.

Nous souhaitons que la relance de La Défense avec la création d'une Cité financière soit accompagnée par la mise en place d'une péréquation fiscale des recettes à l'échelle de Paris Métropole ! L'EPAD, l'EPASA doivent être rattachés à la gouvernance métropolitaine ainsi que leur recettes fiscales. Il n'est pas admissible que trois communes (Puteaux, Courbevoie, Nanterre) et un Département (Hauts de Seine) bénéficient de la Taxe foncière et professionnelle des principaux sièges sociaux de la capitale !

Le pilotage du projet de Grand Paris doit se faire en associant de manière tripartite l'Etat, la Région Ile de France et Paris Métropole – qui doit regrouper les derniers récalcitrants. Le Syndicat Mixte ne doit pas surtout pas devenir un objet de pouvoir entre la gauche et la droite comme l'a souhaité le Chef de l'Etat et doit désormais évoluer vers une Communauité d'Agglomération pour favoriser une péréquation fiscale à l'échelle de la métropole et co-piloter les principaux projets du Grand Paris.

L'Association Grand Paris propose que les moyens annoncés pour la couverture de la RN13 à Neuilly sur Seine soient transférés à la couverture progressive du boulevard périphérique afin de mettre fin à la coupure Paris-Banlieue qui semble prioritaire !

 

Le Président,

Antonio Duarte

Architecte-Urbaniste


www.associationgrandparis.fr

Commenter cet article