RN13: le comité de pilotage opte pour une deux fois trois voies souterraine

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE - AFP - PARIS, 6 juil 2009 (AFP) - 15h25

Le comité de pilotage sur l'enfouissement de la RN13 à hauteur de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a opté lundi pour un souterrain à deux fois trois voies, a-t-on appris auprès des participants. Cette avenue est une véritable autoroute urbaine reliant Paris au quartier d'affaires de la Défense à travers Neuilly-sur-Seine. Ancien maire de Neuilly, le président Nicolas Sarkozy, qui défend ardemment cet enfouissement, avait réitéré ce souhait la semaine dernière. "Cette idée de souterrain a été arrêtée aujourd'hui sans désaccord", a affirmé le maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin (DVD). De son côté, le préfet de région Daniel Canepa a annoncé que plusieurs décisions avaient été actées. Les entrées-sorties intermédiaires au niveau de Neuilly ne seront pas réalisées et la possibilité d'un nouveau raccordement de la tranchée couverte à 2x3 voies sur la porte Maillot va être mise à l'étude "afin de permettre la suppression d'une importante entrée-sortie devant de nombreux logements". Des études environnementales vont être engagées parallèlement aux études techniques. "Le projet doit répondre aux critères de la ville de l'après Kyoto et porter haut les principes de développement durable repris dans le cadre du Grenelle de l'Environnement", a souligné M. Canepa, avec comme ambition d'améliorer la qualité de l'air, réduire le bruit, réduire la circulation automobile avec pour objectif 150.000 véhicules passant en souterrain et 20.000 en surface, développer le transport collectif en site propre et les modes de transport doux (pistes cyclables), et réaliser des espaces paysagés végétaux de qualité. "L'ensemble pourrait aboutir à la fin de l'année 2010 au dossier d'enquête d'utilité publique", a-t-il dit. M. Fromentin, qui jusqu'à présent défendait l'idée d'un enfouissement partiel, s'est déclaré satisfait de la suppression des entrées-sorties intermédiaires et des raccordements vers le périphérique du nouvel axe au niveau de la porte Maillot. En revanche, il reste farouchement partisan de la création d'un boulevard urbain en surface, alors qu'une autre option concerne la mise en oeuvre de contre-allées. C'est la troisième fois que se réunit le comité de pilotage sur l'enfouissement de la RN13 entre la porte Maillot et le pont de Neuilly. Quelque 160.000 véhicules traversent chaque jour cette avenue, transformant ce tronçon de la RN13 en une véritable autoroute qui coupe Neuilly en deux, et provoque de nombreux problèmes de sécurité et de pollution.

Commenter cet article