Pollution: campagne de mesures au sol et dans les airs en Ile-de-France

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE  >PARIS, 6 juil 2009 (AFP) - 18h25

Une vaste campagne de mesures de la pollution urbaine au sol, en avion et par ballon est organisée en région parisienne durant tout le mois de juillet, ont annoncé lundi Météo-France, le CNRS et l'Ecole Polytechnique dans un communiqué commun. Cette campagne, qui mobilise une vingtaine d'équipes françaises et européennes dans le cadre du projet européen Megapoli, est la plus grande jamais réalisée en Europe pour l'étude de la pollution par les particules en milieu urbain, selon ses promoteurs. L'Ile-de-France a été choisie du fait de la densité élevée de sa population, de sa pollution relativement importante et de sa situation géographique représentative aux latitudes tempérées. La campagne de mesure au sol et dans les airs veut "quantifier et qualifier" les sources de particules fines (moins de 2,5 microns) et caractériser la pollution (concentration, taille, composition chimique, propriétés optiques ou chimiques)... Les observations seront conduites au sol sur trois sites fixes et par camions mobiles "pour connaître l'étendue du panache de pollution au sol et la charge en pollution des masses d'air entrant en Ile-de-France". Dans les airs, la campagne utilisera un avion de recherche ATR-42 pour évaluer la formation des particules en suspension dans l'atmosphère de l'agglomération, ainsi que le ballon captif du parc André Citroën dans l'ouest de la capitale. Des mesures seront aussi effectuées par télédétection, par faisceau laser ou par spectrométrie, permettant de déterminer la distribution verticale de certains polluants au-dessus de la région. Il s'agit d'améliorer les modèles utilisés pour la prévision de la pollution atmosphérique et de mieux décrire l'impact des "mégacités" sur la qualité de l'air" (...) et le changement climatique à l'échelle régionale".

Commenter cet article