Le Grand Paris ne peut plus se faire comme au temps d'Haussmann !

Publié le par Association Grand Paris

Grand Paris

Association pour une gouvernance métropolitaine

www.associationgrandparis.fr

Paris, le 20 Juillet 2009


COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Grand Paris ne peut plus se faire comme au temps d'Haussmann !


L'Association Grand Paris approuve la volonté d'un aménagement urbain ambitieux et volontariste autour des futures stations de métro du Grand Paris. Cependant, l'urbanisme ne peut plus se faire comme au temps d'Haussmann, avec son lot d'expropriation sans raisons, sans concertation préalable avec les habitants et les élus concernés. Il s'agirait d'un recul grave de la démocratie locale en France. Nous attendons une modification du projet de loi pour associer véritablement les citoyens dans le processus d'aménagement.

Le projet de loi du gouvernement porte une atteinte grave à la démocratie locale et à la concertation et marque un net recul dans l'esprit de la décentralisation. L'aménagement ne peut se faire en dérogeant totalement aux règles du débat public et de la concertation préalable auprès des élus et des habitants concernés par ces projets.

L'Association Grand Paris se propose d'organiser des ateliers citoyens d'urbanisme dans toutes les communes concernées par ces aménagements afin de faire de l'urbanisme participatif une force au service de l'intérêt général des habitants. Elle se réserve le droit de déposer des recours contre toute procédure d'aménagement abusive et contraire à l'esprit du droit français et européen de la part de l'Etat.


De même, la Société du Grand Paris, imaginée pour réaliser ce projet doit associer les élus représentatifs des territoires concernés. A défaut de s'être organisée pour l'occasion en intercommunalité pour avoir un interlocuteur unique face à l'Etat, Paris Métropole doit se structurer et évoluer rapidement afin de devenir un interlocuteur crédible et incontournable, dotée de compétences et de représentants légitimes.

La responsabilité partagée de l'Etat et des élus locaux dans l'absence d'organisation territoriale de la métropole parisienne ne doit pas permettre de dérogation léonine aux règles habituelles de concertation et de démocratie locale. Le Grand Paris ne se fera pas contre les habitants, mais en les associant aux choix urbains et architecturaux majeurs pour améliorer d'un commun accord leur cadre de vie.


Le Président,

Antonio Duarte

Architecte-Urbaniste


M. : associationgrandparis@gmail.com

P. 06 12 99 36 96

www.associationgrandparis.fr

Commenter cet article