Transports du Grand Paris: usagers et entreprises appelés à contribuer

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP I 30/07/09

Le député UMP Gilles Carrez, chargé de trouver les financements des transports du Grand Paris, remettra la semaine prochaine un pré-rapport au Premier ministre dans lequel il proposera de faire évoluer parallèlement les contributions des usagers et des entreprises, a-t-il indiqué jeudi à l'AFP. Le rapporteur général du budget à l'Assemblée nationale préconise une augmentation de la masse tarifaire supérieure de 2 points à l'inflation et une augmentation du versement transport (VT) payé par les entreprises de 0,1 point, voire deux fois 0,1 point. "Dans notre système francilien, nous sommes plutôt vers le plancher pour la participation de l'usager au transport et il n'y a aucune raison de ne pas faire progresser la recette tarifaire au même rythme que le PIB ou le pouvoir d'achat", a-t-il déclaré. M. Carrez souligne notamment que les 35 milliards d'euros d'investissements annoncés pour les transports en Ile-de-France se traduiront par "une amélioration substantielle de l'offre", et qu'"il n'est pas anormal qu'il y ait une évolution (de la masse tarifaire) un peu supérieure à l'inflation". "Malgré ces hypothèses ambitieuses sur le VT et la masse tarifaire, on se retrouve malgré tout dans une grande difficulté pour financer l'exploitation" du futur réseau de transport, "y compris le matériel roulant", a affirmé le député. M. Carrez a affirmé que "l'idée que l'on puisse dégager des marges d'investissement à partir de l'exploitation est irréaliste" et précisé qu'il l'écrirait dans son rapport, chiffres à l'appui. Pour le financement des investissements, il maintient son idée de réaliser le nouveau réseau de transport en deux phases, la première consistant à réaliser 22 milliards d'investissements d'ici à 2025 en allant seulement jusqu'au Bourget (Seine-Saint-Denis).

 

Publié dans Transports

Commenter cet article