Universités : la Sorbonne et Diderot vont être rénovées

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP - LE PARISIEN 24/07/09

Valérie Pécresse a annoncé vendredi le lancement d'un programme de rénovation de l'immobilier universitaire parisien. Quelque 226 millions d'euros sont attribués à Paris IV et Paris VII.

«Nous aurons 50.000 étudiants concernés [...], nous allons faire des nouveaux amphis, des nouveaux lieux de convivialité, de nouvelles bibliothèques à la fois sur Tolbiac et sur le site de Clignancourt» a déclaré la ministre de l'Enseignement supérieur sur Europe 1.

 «Plus d'un tiers des locaux universitaires étaient complètement vétustes en 2007», a-t-elle ajouté.

L'opération de rénovation de l'université Paris IV-Sorbonne concerne le site de Clignancourt, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Prévu pour la rentrée 2013, le projet comprend la démolition des bâtiments existants et la construction d'un nouvel ensemble de 21.000 m2, comprenant huit amphithéâtres, un ensemble sportif et un pôle musicologie.
Le programme de Paris VII-Diderot prévoit pour sa part la construction de quatre bâtiments sur la ZAC Rive gauche, dans le XIIIe arrondissement de Paris. D'une surface totale de 44.500 mètres carrés, il accueillera notamment l'UFR de Mathématiques et les pôles Langues et Sciences humaines.

Les entreprises Bouygues construction et Vinci-GTM prennent en charge la conception, la construction mais aussi l'entretien des bâtiments. En contrepartie, l'Etat s'engage à verser un «loyer annuel» aux deux opérateurs, et ce, sur 28 et 30 ans. Il s'élèvera, pour Paris IV et Paris VII, à 5 et 10 millions d'euros hors taxes, a-t-on précisé dans l'entourage de la ministre.

C'est le deuxième chantier annoncé par la ministre, dans le cadre de «l'opération campus». Il y a quelques jours, Valérie Pécresse déclarait que le campus universitaire de Grenoble allait lui aussi bénéficier de plusieurs centaines de millions d'euros. Cela permettra de «réaliser plus de 80.000 m2 de bâtiments neufs, de réhabiliter plus de 60.000 m2 et de détruire plus de 30.000 m2 de bâtiments vétustes». 600 logements vont également être détruits puis reconstruits, 1.000 autres vont être crées et le restaurant universitaire rénové.

«L'opération campus » vise à rénover les universités, «pour créer de véritables lieux de vie, fédérer les grands campus de demain et accroître leur visibilité internationale. Il s'agit également de répondre aux situations immobilières les plus urgentes », précise le ministère de l'Enseignement supérieur. 

Certaines universités ont exprimé ces derniers mois des craintes vis-à-vis du système de partenariat public-privé (PPP), redoutant que le monde de l'entreprise ne prenne le contrôle du patrimoine immobilier universitaire.

Commenter cet article