Transport du Grand Paris: la SNCF propose une liaison directe La Défense-Londres

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP - L'EXPRESS 29/07/2009

PARIS - La SNCF va verser une variante ferroviaire au débat public sur le futur réseau de transports du grand Paris, qui permettrait d'y faire circuler des TGV, et de relier par exemple La Défense à Londres en deux heures.

 

Projets de transports du Grand Paris

AFP/Infographie

Projets de transports du Grand Paris

La nouveau réseau de transport de Paris est "une opportunité historique", a expliqué mercredi à l'AFP Jean-Pierre Farandou, directeur général délégué de SNCF Proximités.

L'idée serait de créer un tronçon entre Versailles et Le Bourget, passant par La Défense et la future gare de Pleyel au nord de Paris sur lequel pourraient circuler des TGV et le reste du temps des navettes automatiques urbaines rapides.

Les futurs TGV venant du Havre pourraient rejoindre Roissy en 1h35, souligne M. Farandou, et les places financières de La Défense et de Londres ne seraient plus éloignées que de deux heures.

Il faudrait seulement 20 minutes en train pour aller de La Défense à Roissy à une vitesse commerciale de l'ordre de 100 à 120 km/h, soit deux fois plus vite qu'envisagé pour le futur métro automatique autour de Paris.

Le métro imaginé par le secrétaire d'Etat Christian Blanc ferait le reste de la "double boucle" prévue autour de Paris qui doit relier notamment les futurs pôles économiques.

Le projet ferroviaire entraînerait un surcoût (30% plus cher), mais limité à 300 millions d'euros pour la partie La Défense-Le Bourget, selon M. Farandou.

La SNCF peaufinera d'ici à l'automne la faisabilité technique de son projet.

Elle insiste aussi sur la nécessité de prolonger Eole (RER E) de Saint-Lazare vers La Défense, pour désaturer le RER A (entre 15 et 20% de report envisageable) et le réseau de banlieue au départ de Saint-Lazare.

Elle met au point un nouveau système d'exploitation avec RFF permettant de faire passer plus de trains sur le réseau (jusqu'à 40 par heure et par sens, au lieu de 20 à 25).

Ce nouveau système doit être mis en oeuvre sur la ligne E lors de son prolongement de Saint-Lazare vers La Défense et Mantes.

La SNCF entend faire de certaines gares importantes comme Orly, Pleyel et La Défense de vrais pôles d'échange multimodal.

"Chaque gare est un projet", souligne M. Farandou.

Publié dans Transports

Commenter cet article