Transports IdF: le Medef pour un recours au grand emprunt national

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP I  04/08/09 13h23

Le Medef Ile-de-France s'est prononcé mardi pour un financement des investissements prévus pour les transports en Ile-de-France "par une partie du grand emprunt national" et contre l'augmentation du "versement transport" des entreprises suggérée par le député UMP Gilles Carrez.

Dans un communiqué publié avant la remise ce mardi par M. Carrez d'un pré-rapport au Premier ministre, le Medef IdF "appelle la commission Rocard-Juppé à envisager ce financement" par l'emprunt national, chiffrant les besoins entre 11 et 15 milliards d'euros environ. L'organisation patronale "s'inquiète des premières conclusions présentées par ce pré-rapport", affirmant que "les entreprises franciliennes seraient particulièrement touchées par l'augmentation du versement transport et de la redevance sur les bureaux et les entrepôts". Intervenant au moment d'"une crise sans précédent", "cette augmentation serait contraire à l'engagement pris par le gouvernement de ne pas augmenter les prélèvements obligatoires sur la législature 2007/2012", affirme le Medef IdF. M. Carrez, rapporteur général du budget à l'Assemblée nationale, chargé de trouver les financements des transports du Grand Paris, a affirmé jeudi à l'AFP qu'il écartait le recours au grand emprunt national. "Je ne proposerai pas dans mon rapport de financer avec le grand emprunt national, parce que c'est tout renvoyer sur les générations futures", a-t-il dit. Le Medef IdF demande par ailleurs que la partie court et moyen terme du plan d'amélioration des transports de la région "soit engagée dans les meilleurs délais". Il précise qu'il s'agit de la "modernisation des RER A, B, C et D, du prolongement du RER E (Eole) jusqu'à La Défense, du remplacement du matériel roulant et du lancement d'Arc Express" (rocade ferroviaire autour de Paris).

 

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article