Régionales : Jean-Paul Huchon va se représenter en Ile-de-France

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I LE MONDE.fr 07/09/09

Jean-Paul Huchon, le président sortant du conseil régional d'Ile-de-France, a annoncé son intention de se représenter lors des élections régionales de 2010. En poste depuis 1998, M. Huchon sera donc candidat à la candidature socialiste. "J'ai beaucoup réfléchi, la situation est grave, nous vivons la crise ; on perd du travail, des emplois, ici comme ailleurs. J'ai pensé qu'il était de mon devoir, de ma responsabilité, de protéger les Franciliens et de préparer l'avenir avec eux", a-t-il déclaré, lundi 7 septembre, sur France 3.

M. Huchon, dont la candidature sera soumise au vote des militants PS franciliens en octobre, a déclaré vouloir gouverner "avec toute la gauche". "L'Ile-de-France a besoin de nous, de toute la gauche pour renforcer ses atouts et créer de nouvelles solidarités", écrit-il par ailleurs sur son site Internet. A ses yeux, la région doit être "un véritable bouclier social, créatrice d'emplois stables et qualifiés".

M. Huchon en a profité pour faire savoir qu'il était opposé, en l'état actuel du dossier, au projet de loi du gouvernement concernant le Grand Paris. "Pour les Franciliens, cela n'apportera rien, parce que ça ajoute une part au mille-feuille dont tout le monde se plaint tout le temps", a-t-il estimé.

Considérant qu'il avait fait de l'Ile-de-France "la première région d'Europe", il a demandé le renouvellement de sa majorité au conseil régional, composée de socialistes, de radicaux, de Verts et de communistes. Si sa candidature est validée par les militants socialistes, ce qui est très probable, Jean-Paul Huchon se mesurera à la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, mais aussi aux Verts, qui ont annoncé leur intention de constituer une liste autonome. Leur secrétaire nationale, Cécile Duflot, a d'ores et déjà fait acte de candidature. M. Huchon a affirmé qu'il "ne se résigne pas à ce qu'il n'y ait pas une union [de la gauche] au premier tour", mais qu'il est au moins certain qu'"il y aura une union au second tour".

Publié dans Régionales 2010 IDF

Commenter cet article