IdF: Huchon fait l'autopromotion de son bilan

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 07/09/09  21h18

Les porte-parole de campagne de Valérie Pécresse, tête de liste de l'UMP pour les élections régionales de 2010 en Ile-de-France, ont estimé lundi soir que le président PS du conseil régional Jean-Paul Huchon, qui brigue un troisième mandat, "se contente de faire l'autopromotion de son bilan". Dans un communiqué, la secrétaire d'Etat Rama Yade et le maire de Fontainebleau Frédéric Valletoux affirment que "la déclaration de candidature de Jean-Paul Huchon n'est pas une surprise, car tous les présidents socialistes de région ont déjà dit depuis longtemps leur intention de se représenter". Ils ajoutent que "pour autant, tout cela n'est pas convaincant, car il se contente de faire l'autopromotion de son bilan, que ses anciens alliés d'hier ne veulent même pas assumer (NDLR: les Verts) puisqu'ils se présentent de manière autonome". Selon eux, "ce bilan est en total décalage avec ce que ressentent les Franciliens au quotidien en matière de transports, de logement ou d'éducation". "A l'entendre, on retrouve d'ailleurs des accents de sa première campagne de 1998, et pourtant, c'est bien lui qui depuis 12 ans est aux commandes du conseil régional", concluent-ils. De son côté, l'ancien secrétaire d'Etat Yves Jégo, également membre de l'équipe de campagne de Valérie Pécresse, relève que "les déclarations des Verts, à l'occasion de l'annonce de la candidature de Jean-Paul Huchon, un non événement, prouvent tout de même, s'il en était besoin, qu'il n'y a plus de majorité régionale". Selon lui, "lorsque les Verts appellent à un changement d'équipe, ils ont raison, mais ils prouvent aussi leur hypocrisie en faisant semblant de s'apercevoir, six mois avant l'échéance, que celui qu'ils ont toujours soutenu depuis des années n'était pas apte à diriger l'Ile-de-France". "Comment peut-on imaginer, au lendemain d'un duel qui s'annonce fratricide, la reconstitution sous une forme ou sous une autre d'une majorité rose-verts?", demande M. Jégo. "Face à cette majorité en miettes, les Franciliens doivent s'exprimer massivement pour changer vraiment en se rassemblant autour de Valérie Pécresse", conclut l'ancien ministre.

Publié dans Régionales 2010 IDF

Commenter cet article