Réforme territoriale: le PS écrit à Marleix pour exprimer ses inquiétudes

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 25/09/09

Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections, a exprimé vendredi ses inquiétudes sur la réforme territoriale, dans une lettre à Alain Marleix, secrétaire d'Etat à l'Intérieur et aux Collectivités.

"Ce qui ressort des articles parus (dans la presse) nous semble pour le moins inquiétant, tant il apparaît qu'il s'agit plus de servir les intérêts électoraux de l'UMP que d'améliorer le fonctionnement de notre démocratie locale", écrit M. Borgel dans ce courrier diffusé à la presse.

"Il est pour le moins étonnant que l'opposition parlementaire, et en particulier le Parti socialiste qui en est la principale formation, n'ait pas du tout été informée des intentions du gouvernement", écrit-il.

Lors des journées parlementaires UMP au Touquet (Pas-de-Calais), François Fillon a confirmé vendredi que les futurs conseillers territoriaux, amenés à remplacer conseillers généraux et régionaux, seraient élus "au scrutin majoritaire à un tour".

Dans un communiqué, M. Marleix a affirmé que "Brice Hortefeux et lui-même ont longuement reçu Mme Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, le 22 juillet 2009 à 18H00, au ministère de l'Intérieur, pour s'entretenir de ce sujet".

Mme Aubry "était donc parfaitement informée des projets du gouvernement puisqu'elle-même s'en est fait l'écho quelques temps plus tard, pour les critiquer, lors de l'université d'été du Parti socialiste" fin août à la Rochelle, a-t-il ajouté.

M. Marleix "soupçonne que le Parti socialiste cherche à faire diversion, au moment où sa direction est empêtrée dans de graves problèmes de démocratie interne, liés à des manipulations électorales dans certaines fédérations socialistes".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article