L'UMP dénonce "la mascarade" du conseil extraordinaire du STIF

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 29/09/09

Le secrétaire national de l'UMP en charge des transports David-Xavier Weiss a dénoncé mardi "la mascarade du conseil d'administration extraordinaire du STIF", qui a demandé au gouvernement de retirer l'amendement concernant les patrimoines respectifs du STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France) et de la RATP.
Le président du STIF Jean-Paul Huchon (PS) estime que cet amendement "spoliait" le STIF de 8 à 10 milliards d'euros d'actifs et l'empêchera à l'avenir d'emprunter. L'UMP affirme au contraire que le STIF a récupéré en net 600 millions d'euros (1,8 milliard de matériel roulant transféré de la RATP au STIF moins 1,2 milliard d'infrastructures cédées par le STIF). M. Huchon, également président de la région Ile-de-France, a reproché lundi à la droite "un coup porté aux salariés" de la RATP, qui "programme sa privatisation" en "rééquilibrant sa dette avec un transfert d'actifs". Les administrateurs UMP et Nouveau centre du STIF ont boycotté la réunion, mais le Modem et le FN se sont joints aux administrateurs de gauche (PS, PCF, Verts) pour demander le retrait de l'amendement. Dans un communiqué, M. Weiss affirme que cet amendement "a été approuvé par l'ensemble des syndicats de la RATP, garantissant ainsi la continuité du service public pour les Franciliens". "La mauvaise foi et l'absence d'ambition en matière de transports ont dominé ce conseil d'administration extraordinaire qui s'est soldé par une déclaration partisane, sectaire et anti-gouvernementale", écrit-il. M. Weiss ajoute que "depuis 4 ans, l'exécutif socialiste s'est refusé à lancer un emprunt" et l'invite "à prendre conseil auprès des autres exécutifs socialistes régionaux qui, pour financer le TER, gagent leurs emprunts sur le matériel roulant". Selon lui, "la violence des propos des élus de gauche est avant tout un prétexte pour masquer leur immobilisme à l'approche des régionales", alors que "le gouvernement met en place les conditions pour une véritable amélioration des transports en Ile-de-France".
 

Publié dans Transports

Commenter cet article