[75] Paris prolonge l'expérimentation de stationnement sur les places de livraison

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 29/09/09

La Ville de Paris, en partenariat avec la préfecture de police (PP), a décidé mardi de prolonger l'expérimentation d'ouverture au stationnement des zones de livraisons la nuit ainsi que les dimanches et les jours fériés jusqu'au 31 janvier 2010. Cette initiative, lancée fin février pour sept mois dans le IIIe arrondissement et dans trois quartiers du XVIIe, a fait l'objet d'enquêtes de terrain dont les résultats sont "satisfaisants", ont annoncé la Ville de Paris et la PP dans un communiqué. "Dans ces conditions", Annick Lepetit, adjointe au maire chargée des déplacements, des transports et de l'espace public, et Michel Gaudin, préfet de police, "ont décidé de prolonger l'expérimentation jusqu'au 31 janvier 2010 et étudient l'extension de ce dispositif à d'autres quartiers de la capitale". Du 2 mars au 30 septembre, 500 zones de livraisons soit 1.000 places ont été ouvertes au stationnement chaque jour de 20H00 à 07H00 du matin ainsi que les dimanches et les jours fériés et ont fait l'objet d'une signalétique particulière. Certaines aires situées à proximité d'établissements qui sont livrés la nuit ou tôt le matin (supérettes, boulangeries, etc.) n'ont pas fait partie de l'expérimentation. Le bilan montre que "les horaires de partage des zones de livraison ont été globalement bien respectés par les automobilistes: le nombre d'infractions, de procès-verbaux et d'enlèvements de véhicules n'a pas augmenté". Les contrevenants encourent une amende de 35 euros et un enlèvement du véhicule en fourrière. Environ 700.000 PV sont dressés à Paris chaque année pour stationnement sur des places de livraison et 79.000 véhicules sont enlevés en fourrière. Par ailleurs, les enquêtes montrent aussi que "l'activité des professionnels du transport de marchandises s'est déroulée dans de bonnes conditions : les déchargements en pleine voie, bloquant la circulation, ont été plus rares et aucun effet négatif sur la fluidité du trafic n'a été constaté". Commerçants et transporteurs "ont tous souligné l'intérêt de ce dispositif qui contribue à clarifier une réglementation jusque-là peu respectée et à préserver les outils de travail des professionnels dont l'activité est indispensable au développement économique de Paris". A Paris, 9.000 zones de livraison existent, qui représente environ 15% de la totalité des places de stationnement. 

Publié dans 75 - Paris

Commenter cet article

jerome 27/10/2009 00:40


je pensais que Paris reflechissait à la mise en place d'un péage urbain, mais il semblerait que ce ne soit plus d'actualité.
http://www.loomji.fr/paris-75056/actualite/les-places-de-livraison-mieux-que-le-velib--89.htm
si ?