Les régions pourront augmenter la TIPP pour financer les infrastructures

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 30/09/09

Les régions pourront augmenter la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), qui frappe notamment les carburants), pour financer des infrastructures comme les lignes à grandes vitesse (LGV), selon le projet de budget 2010 présenté mercredi.
Les régions engrangent 12% des recettes de la TIPP et ont une possibilité de modulation au niveau régional limitée à 1,15 euro par hectolitre de gazole et de 1,77 euro par hectolitre d'essence.
Concrètement, les conseils régionaux et l'Assemblée de Corse pourront désormais prélever 1,35 euro supplémentaires par hectolitre de gazole et 0,73 euro de plus par hectolitre d'essence.
"Les sommes ainsi collectées seraient obligatoirement affectées au financement des infrastructures de transport durable, ferroviaire ou fluvial", selon le document de présentation du projet de loi de finances.
La priorité va au financement des LGV et du canal à grand gabarit Seine-Nord-Europe.
L'Association des régions de France (ARF) avait dénoncé par avance mi-septembre une telle mesure, estimant que le gouvernement voulait contraindre les conseils régionaux, en grande majorité dirigés par la gauche, à augmenter la TIPP.
"Les régions refusent que le gouvernement leur laisse la charge d'augmenter les impôts", avait prévenu l'ARF, dénonçant "un piège politique (...) à quelques semaines des élections régionales" prévues au printemps.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article