Des innovations pour renforcer la sécurité des tunnels en Ile-de-France

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 01/10/09

Plusieurs innovations destinées à renforcer la sécurité des 22 tunnels de la région parisienne ont été présentées jeudi matin à Antony (Hauts-de-Seine) par la préfecture et la direction des routes d'Ile-de-France. Ce plan de modernisation, qui répond notamment à des normes européennes plus strictes adoptées après l'incendie du tunnel du Mont-Blanc en 1999 (39 morts), prévoit un montant estimé de 600 millions d'euros d'investissements de l'Etat sur les cinq prochaines années. "A l'issue des travaux, nous aurons les tunnels les plus modernes d'Europe", a assuré le ministre de la Relance et président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, depuis une issue de secours du tunnel d'Antony où se tenait la conférence de presse. Parmi les nouveautés annoncées, un système d'"auto-évacuation" des automobilistes en cas d'incendie, par le biais d'une sirène de 110 décibels et de signaux visuels. "Il ne faut pas croire qu'on est à l'abri même si l'on est loin des flammes", a expliqué le directeur interdépartemental des routes d'Ile-de-France, Gérard Sauzet, insistant sur la menace que représentent les fumées asphyxiantes. Des caméras dites "intelligentes", capables de détecter une anomalie comme un véhicule immobilisé dans un trafic fluide ou la présence de fumée, doivent être installées tous les 100 mètres, soit 1.500 machines. Les travaux prévoient également des barrières télécommandées aux entrées des tunnels, le renforcement des parois au feu sur plus du tiers de leur surface et l'amélioration du système de ventilation actuel. En parallèle au plan de modernisation, une campagne de communication va être lancée à destination des automobilistes "qui vont rencontrer des perturbations dans leurs déplacements quotidiens", a expliqué le préfet d'Ile-de-France, Daniel Canepa. Symbole de cette campagne, une taupe baptisée "Tunnella" servira de mascotte dans les messages aux usagers. Le préfet encourage d'ores et déjà "les transports en commun" et le "covoiturage". Parmi les 22 tunnels empruntés quotidiennement par 1,5 million d'automobilistes, certains seront concernés par des travaux de jour en 2010, notamment celui du Landy (Seine-Saint-Denis) sur l'A1 entre Paris et l'aéroport de Roissy et celui de Champigny (Val-de-Marne) sur l'A4.

 

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article