Une élue NC étonnée de propos de Huchon sur le projet de métro automatique

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 06/10/09

Edith Cuignache-Gallois, conseillère Nouveau Centre de Paris, s'est étonnée mardi de déclarations du président PS du conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, selon lesquelles le projet de métro automatique de Christian Blanc "passera dans les champs de patates". Dans une interview au Parisien de mardi , M. Huchon déclare que le projet du secrétaire d'Etat "marque une obstination incompréhensible: un métro automatique qui passera dans les champs de patate à 60 km de Paris pour desservir trois ou quatre pôles économiques". D'autant plus incompréhensible, selon lui, que "ce dont ont besoin les Franciliens, ce sont des liaisons banlieue-banlieue qui desservent vraiment des populations!". Mme Cuignache-Gallois, qui est également administratrice du STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France), rappelle que "cette ligne ferroviaire devrait desservir quarante stations et huit pôles situés entre 15 km (Massy-Palaiseau) et 25 km (Roissy-Charles-de-Gaulle) de Paris, soit le coeur de la banlieue parisienne". Selon elle, "soit M. Huchon n'a fait que survoler le projet, soit il ment sciemment en faisant croire que ce projet passerait dans les environs de Melun, Magny-en-Vexin ou d'Etampes". "Au passage, les habitants de la grande couronne apprécieront que le président de la région ait aussi peu de considération pour eux", ajoute l'élue NC. "A l'heure du Grand Paris, il est dommage que Jean-Paul Huchon oppose les habitants des +champs de patates+ aux Franciliens urbains", conclut-elle, alors que le projet de "double boucle" de Christian Blanc doit traverser des zones denses mais aussi des zones moins peuplées, selon des responsables du STIF. 

Publié dans Actualité Grand Paris

Commenter cet article