Un ministère pour le Grand Paris?

Publié le par Grand Paris

Alors que le Journal du Dimanche nous fait part de la création d'un Secrétariat d'Etat au "Grand Paris", ce serait une entorse sérieuse au principe de la décentralisation de 1982. Alors que les citadins élisent leurs Maires, leurs Conseillers Généraux et leurs Conseillers Régionaux, l'Etat s'arrogerait, au delà de ses prérogatives habituelles un droit divin sur la gestion de la région francilienne ? Est-ce encore une manoeuvre Elyséenne, ou émanant du Secrétaire d'Etat aux relations avec le Sénat, qui prépare les Régionales de 2010 ou un retour à l'Etat régalien ? On peut douter de la pertinence de ce type d'annnonce alors que la guerre déclarée entre Nicolas Sarkozy, ancien Maire de Neuilly et Président du Conseil Généraldes Hauts de Seine, et Bertrand Delanoe, Maire de Paris et Président du Conseil Général de Paris, fait rage...

[PRESSE]

Dimanche 03 Février 2008 - Le JDD

Exclusif: Un ministère pour le Grand Paris?

Par Bertrand GRECO


L'idée d'un Grand Paris agite la campagne municipale. De Bertrand Delanoë à Françoise de Panafieu en passant par Marielle de Sarnez, tous les candidats à la mairie de Paris se rangent derrière cette proposition, qui permettrait de mieux intégrer la petite couronne à la capitale. Nicolas Sarkozy soutient également cette idée et pense même à créer un secrétariat d'Etat au Grand Paris.

L'idée d'un Grand Paris est devenue tendance. C'est Nicolas Sarkozy qui a relancé le débat, à peine élu à la présidence de la République. Le 26 juin 2007, il annonçait la mise en place - après les municipales - d'un comité interministériel d'aménagement du territoire (CIADT) dédié à l'Ile-de-France. Aujourd'hui, le Président va plus loin: il envisage de créer, lors du prochain remaniement ministériel, un portefeuille chargé, entre autres, du Grand Paris.

"Il s'agirait d'un secrétariat d'Etat aux "grands projets nationaux", comme il y en a eu un aux "grands travaux" sous Mitterrand. Il serait chargé de coordonner toutes les interventions de l'Etat dans les grandes métropoles, Paris mais aussi Marseille, Lyon, Bordeaux... Mais il est vrai que les deux tiers des grands projets concerneront l'Ile-de-France", précise Roger Karoutchi, proche du Président, secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, et candidat déclaré (UMP) aux régionales de 2010.

Le futur secrétaire d'Etat aurait à gérer, par exemple, le concours d'architectes que s'apprête à lancer la ministre de la Culture, Christine Albanel, pour de grands projets à venir dans la région parisienne, le "métrophérique", l'aménagement de l'île Seguin ou encore le deuxième "grand centre d'affaires dans l'Est francilien", que Karoutchi appelle de ses voeux. Il veillerait aussi à l'élaboration d'une "structure spécifique" autour de Paris et de sa région. Et siégerait d'ailleurs au conseil d'administration du futur Grand Paris.

Publié dans Actualité Grand Paris

Commenter cet article