[75] Campagne préventive contre les incendies dans les logements sociaux à Paris

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 13/10/09

Les bailleurs sociaux de la ville de Paris, qui représentent un parc de 210.000 logements, lancent une campagne préventive contre les incendies, alors que 4.260 ont eu lieu l'an passé dans la capitale. Une cigarette mal éteinte, une bougie laissée allumée, une surcharge électrique, une lampe halogène à côté d'un rideau, un chauffage d'appoint défectueux peuvent provoquer des drames comme l'an dernier Boulevard de l'Hôpital, où trois personnes ont péri dans un immeuble de Paris Habitat (principal bailleur social à Paris avec 100.000 logements). Soixante-dix pour cent des incendies sont dus à des négligences et 30% à des actes criminels, a rappelé mardi à la presse Jean-Yves Mano, adjoint socialiste au logement, président de Paris Habitat et de la SGIM, citant des chiffres de la préfecture de police. La campagne va se déployer dans les trois mois qui viennent par voie d'affichettes (représentant un grille-pain, une cigarette ou des bougies) dans les halls d'immeubles, et d'informations dans les boîtes aux lettres de plus de 210.000 ménages. En France, chaque année près de 10.000 personnes sont victimes d'incendies pour l'essentiel d'habitations, et 800 y perdent la vie. Un feu domestique a lieu toutes les deux minutes. Au cours des six dernières années (2003-2008), 791 incendies se sont déclarés dans des immeubles de Paris Habitat, causant 17 décès. Sur les 4.260 feux domestiques répertoriés l'an dernier à Paris, les XXème (avec 449 incendies) et XIXème arrondissements (414) sont les plus touchés. Mais, a fait remarquer M.Mano, "les incendies sont proportionnellement moins nombreux dans le parc social que dans le privé". Selon les bailleurs sociaux de la Ville, la cause la plus fréquente d'un départ de feu est une cigarette mal éteinte. La RIVP, société d'économie mixte de la Ville de Paris, va installer à partir de début novembre des détecteurs de fumée (coût environ 50 euros) dans quelque 500 chambres de service. En cas de feu, il faut appeler le 18 ou le 112, ramper au sol si la fumée envahit la pièce et mettre un linge mouillé devant la bouche et le nez. S'il se déclare en dehors de l'appartement, il faut rester chez soi, mettre un linge mouillé en bas de la porte, ouvrir les fenêtres et se manifester. S'il se déclare dans le logement, il faut le quitter en coupant les compteurs de gaz et d'électricité, fermer la porte et emprunter l'escalier.

 

Publié dans 75 - Paris

Commenter cet article