[75] La mairie répond à l'opposition sur les plus hautes rémunérations de la Ville

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE >PARIS, 20 oct 2009 (AFP) - 20h03

L'exécutif parisien a dévoilé mardi soir devant le Conseil de Paris, à la demande de l'opposition UMP, le montant des dix plus hautes rémunérations de fonctionnaires de la Ville qui atteint "en moyenne 155.000 euros nets annuels". Alors que la mairie prépare pour décembre un budget dans un contexte difficile, Jean-François Legaret, maire UMP du Ier, avait émis trois voeux posant des "questions simples, légitimes" sur les rémunérations des hauts fonctionnaires de la Ville. La plus importante collectivité locale de France emploie au total quelque 49.000 personnes. Maïté Errecart, adjointe chargée des ressources humaines, a répondu en séance que l'exécutif était "transparent". "La moyenne des dix plus hautes rémunérations atteint 155.000 euros nets par an, soit un niveau conforme à celui des cadres supérieurs de l'Etat" a-t-elle indiqué, précisant que cela correspondait à des postes de secrétaire général, secrétaire général adjoint ou directeur général de la Ville, "rémunérés selon les règles classiques de la fonction publique". "A titre de comparaison", Mme Errecart a cité les rémunérations des trésoriers payeurs généraux variant de "125.OOO euros nets par an à 250.000 euros nets par an". "Parmi les plus importantes rémunérations de la Ville de Paris ne figure aucun contractuel. La moyenne des dix rémunérations les plus élevées des contractuels est de 99.000 euros nets/an", a ajouté l'adjointe. Elle a précisé qu'il n'y avait pas de direction à la Ville avec "deux directeurs" et qu'il n'y avait "pas de problème d'affectation" pour les administrateurs.

Publié dans 75 - Paris

Commenter cet article