[75] Un dirigeable "nouvelle génération" pour mesurer la pollution et la circulation à Paris

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 19/10/09

Paris veut se doter d'un dirigeable "nouvelle génération" tout électrique, alimenté par des piles à combustible et des batteries lithium, qui pourra transporter jusqu'à 300 kilos de capteurs pour mesurer les niveaux de pollution, observer la circulation ou prendre des photos aériennes, et à terme devenir moyen de transport. Jean-Louis Missika, adjoint PS chargé de l'innovation, de la recherche et des universités a annoncé lundi à la presse le lancement de ce projet de "dirigeable Paris-Région" qui sera développé au Bourget par des chercheurs franciliens, avec comme objectif des vols d'essai en 2011. "La crise pétrolière incite à réexaminer des moyens de transport abandonnés un peu vite, comme le tramway. Les technologies anciennes sont parfois les technologies du futur. Le dirigeable est un moyen de transport très économique, non polluant et relativement sûr", a-t-il déclaré à la presse. Ce dirigeable sera un outil permanent de mesure de qualité de l'air et pourra être "un moyen de transport de complément utile et intelligent", par exemple pour offrir aux Parisiens un survol autour de Paris ou remplacer l'hélicoptère sur des courtes distances, a précisé M. Missika. Le dirigeable pourrait aussi être une solution d'avenir pour les transports de très lourdes charges (aéronautique, génie civil etc). Selon la mairie, "la renaissance des dirigeables constitue une réelle opportunité pour mettre en place une stratégie globale alliant formation, recherche et innovation". Le projet est estimé à 2 millions d'euros d'investissement et sera financé par un partenariat public-privé.

Publié dans 75 - Paris

Commenter cet article