[92] Le projet de restructuration de la cité U d'Antony adopté

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 09/10/09

La communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB), propriétaire de la cité U Jean Zay d'Antony, a adopté vendredi soir un projet de restructuration de la résidence prévoyant à terme la démolition d'au moins 800 chambres sur 2.100. Plus d'une centaine d'étudiants, la plupart du syndicat étudiant Unef, ont manifesté toute la soirée devant le bâtiment où se tenait la séance, au Plessis-Robinson, pour rappeler que l'Ile-de-France est "l'une des régions les plus sinistrées" pour le logement étudiant. Le vote s'est déroulé dans une ambiance houleuse, des membres d'un collectif de défense de la cité U lançant de nombreuses invectives pour dénoncer un "déni de démocratie". Issus des partis de droite et du centre, les délégués majoritaires des sept villes de la CAHB, dont Antony, ont autorisé le dépôt d'un permis de démolir pour le bâtiment le plus important de la résidence (548 chambres), déjà évacué cet été par le Crous de Versailles. Un projet de protocole entre le conseil général des Hauts-de-Seine, la CAHB et le Crous a également été adopté à une large majorité, seuls les quatre conseillers des partis de gauche ayant voté contre. Ce projet prévoit la réhabilitation d'un bâtiment de 311 logements à l'échéance 2009-2010 et, pour l'échéance 2011-2013, les démolitions de deux bâtiments (G et H, soit 271 logements) ainsi que des réhabilitations partielles dans trois autres bâtiments. La restructuration irait de pair avec l'engagement pris par le conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par Patrick Devedjian, de construire 3.000 logements étudiants dans le département d'ici 2013, avec un objectif affiché de six logements construits pour cinq détruits. Selon un rapport de 2008 rédigé par le député UMP de Saône-et-Loire Jean-Paul Anciaux, la région comptait 17.041 logements "Crous" en septembre 2007 (hors parc privé), pour 580.485 étudiants.

Publié dans 92 - Hauts de Seine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article