Bus escortés par des policiers dans le 93: le dispositif étendu à une seconde ligne

Publié le par Association Grand Paris

Un dispositif mis en place en Seine-Saint-Denis pour escorter des bus de la RATP par des policiers, dans des zones touchées par des violences, a été étendu ce week-end à une deuxième ligne, a-t-on appris lundi auprès de la régie de transport parisienne. "Après la ligne 303 (entre Bobigny et Noisy-le-Grand), sur laquelle les escortes ont commencé le 10 septembre, le disposif a été étendu en urgence ce week-end à la ligne 148", a indiqué la RATP à l'AFP. Des affrontements entre bandes rivales avaient eu lieu vendredi sur la ligne 148, dans le quartier des Tilleuls, au Blanc-Mesnil. La 148 circule de Bobigny au Blanc-Mesnil. Cependant, la mise en place d'escortes ne sera "pas systématique", a assuré la RATP. "Cela a vocation à s'arrêter sur la ligne 303", a indiqué la régie de transport, sans préciser de date. Entre 16 heures et 22 heures, des fourgons de CRS encadrent certains bus. Des policiers montent en outre avec les passagers. Les escortes sont le fruit d'une collaboration entre la mairie, la RATP et les services de police.

AFP 09/11/09

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article