Bussereau confirme la Ligne à grande vitesse (LGV) Paris - Le Havre

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 15/10/09

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a confirmé jeudi à Rouen la construction d'une Ligne à grande vitesse (LGV) Paris - Le Havre, par Mantes-la-Jolie et Rouen, annoncée par le président Nicolas Sarkozy en avril dernier. "Cette ligne nouvelle devra permettre de relier Le Havre en moins de 1H15 et Rouen en moins de 45 minutes", a déclaré le ministre à l'issue d'une table ronde avec les élus de la région. Aujourd'hui, les meilleurs temps de parcours sur la ligne classique, très décriée pour sa vétusté, sa lenteur et ses retards, sont respectivement de 2H00 et 1H05. Dominique Bussereau a précisé qu'un comité de pilotage venait d'être mis en place sous la présidence du conseiller d'Etat Jean-Pierre Duport pour préparer un débat public sur ce projet "dès 2011". Ce débat devra notamment trancher la question de la localisation de la nouvelle gare de Rouen, destinée à remplacer l'actuelle, saturée. Une esquisse de tracé de la nouvelle LGV publiée dans la presse la représentait au nord de Rouen, alors que les élus locaux, derrière le président PS de la Communauté d'agglomération Laurent Fabius, la veulent au coeur de la ville. La première étape du projet devrait être la réalisation d'un tronçon de LGV long de 25 km entre Mantes et Nanterre, dans l'ouest parisien. Dominique Bussereau, qui n'a pas été plus précis sur le calendrier et le financement, a également évoqué la possibilité à plus long terme de réaliser sur cette nouvelle LGV des embranchements qui desserviraient Caen d'une part, le tunnel sous la Manche d'autre part.

Publié dans Transports

Commenter cet article