CAP21 s'attaque au monopole des transports en Ile-de-France

Publié le par Association Grand Paris

BLOGS I CAP21.net I 23/09/09

 

Cap21, le mouvement politique de Corinne Lepage, exige auprès du Ministre des Transports la remise en cause du monopole des compagnies de transports de l’Ile-de-France.

Ce monopole a été institué en 1949 afin d’inciter l’équipement de la région parisienne. 60 ans plus tard, les compagnies de transports de l’Ile-de-France bénéficient toujours de ce monopole qui interdit la concurrence et empêche, par exemple, les collectivités locales de créer de nouvelles lignes lorsque celles-ci font de l'ombre aux lignes monopolisées.

De plus cette situation est contraire au droit Européen. Pour le contourner l'Etat français envisage de voter une loi qui repousse à "+30 ans" la fin de ce monopole et de fait la transposition du droit Européen.

Cette situation est d'autant plus choquante lorsque les lignes privées et monopolisés de bus bénéficient d’investissements publics comme pour la création de voies en site propre ou la réalisation d’aménagements d’arrêts.

Pour François Pelletant, Maire de Linas et Conseiller général de l’Essonne, initiateur de cette proposition, « il est inconcevable que des lignes qui bénéficient de subventions colossales des pouvoirs publics soient exploitées par un seul et unique opérateur ».
Aussi CAP21 et François Pelletant proposent de supprimer ce monopole, a fortiori pour les lignes subventionnées ou bénéficiant de fonds publics.

François Pelletant, Maire de Linas, Conseiller général de l'Essonne

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article