[communiqué] Appel pour un front Républicain pour défendre les acquis de la Décentralisation

Publié le par Association Grand Paris


AssociationGrandParis

Association pour une gouvernance démocratique de la métropole

www.associationgrandparis.fr

 

Paris, le 7 octobre 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE

Appel pour un front Républicain pour défendre les acquis de la Décentralisation

 

La remise en cause unilatérale et sans fondement des acquis de la décentralisation en Ile de France est une grave atteinte au principe d'égalité de traitement des territoires. Après l'absense de validation du SDRIF par le Préfet de Région, le dépouillement organisé des actifs du STIF, le projet de loi sur le Grand Paris présenté au Conseil des Ministres marque une étape inacceptable dans le recul de l'application des lois de Décentralisation  L'Etat souhaite désormais régenter l'aménagement et les transports franciliens en s'attribuant des droits léonins en matière de préemption et d'expropriation en lieu et place des élus locaux.

Le Grand Paris est l'affaire de tous les franciliens et de leurs élus locaux, mandatés pour préparer la première métropole française aux défis écologiques, économiques et sociaux du XXIe siècle. Ce n'est pas avec les méthodes impériales du XIXe siècle que l'Etat fera avancer l'Ile de France et améliorer sa qualité de vie ! L'Association Grand Paris appelle les élus locaux et les parlementaires de toutes tendances à se mobiliser et à former un front Républicain pour sauvegarder les acquis de la Décentralisation et les prérogatives des élus locaux qui sont menacées.

Les citoyens encouragent les élus locaux à engager une véritable réflexion sur une réforme du pilotage métropolitain afin de mettre en place les conditions d'une alternative à l'Etat. La mise en place des Etats Généraux du Grand Paris cet automne en liaison avec les Députés et Sénateurs de la République permettra de proposer des réformes structurelles consensuelles nécessaires pour faire émerger une gouvernance lisible et claire pour les citoyens et pour l'Etat !

Le Président,

Antonio Duarte

Architecte-Urbaniste



Commenter cet article