Grand Paris: Jean Nouvel critique Christian Blanc et réclame son départ

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP PARIS, 23 oct 2009 (AFP) - 14h16

Jean Nouvel, l'un des dix architectes-urbanistes à avoir remis un projet sur le Grand Paris, estime qu'il faut changer le secrétaire d'Etat au développement de la région capitale Christian Blanc car à ses yeux il y a un "problème de casting", dans un entretien à l'AFP. "Personnellement, je pense qu'il faut que Christian Blanc parte, à moins qu'il ne change", a déclaré l'architecte. Mais "c'est peu probable", a-t-il ajouté. "Il y a un problème de casting", Christian Blanc n'a pas "le profil", considère M. Nouvel, prix Pritzker 2008. "Il faut un secrétaire d'Etat curieux, humaniste, un ami des architectes et des ingénieurs", estime Nouvel. A la demande de Nicolas Sarkozy, dix équipes pluridisciplinaires internationales ont remis leurs propositions sur le Grand Paris le 6 mars. Le chef de l'Etat a ensuite prononcé le 29 avril à la Cité de l'architecture un discours sur le Grand Paris dans lequel il a cité de nombreuses idées empruntées aux dix études présentées, rappelle Nouvel. Mais Christian Blanc "n'est pas tellement intéressé par les questions d'architecture et d'urbanisme. La seule chose qui l'intéresse, c'est son grand huit" de métros souterrains, qui fait l'objet d'un projet de loi, regrette M. Nouvel. "Les dix grandes études, qui ont mobilisé 500 personnes, n'ont pas été analysées", affirme-t-il. Si on continue sur cette voie, "on va vraiment dans le mur", estime l'architecte, qui a décidé de mettre les pieds dans le plat et d'exprimer son mécontentement. Il a commencé mardi par une tribune dans le Monde et s'est exprimé ensuite sur France Inter. "Il fallait que quelqu'un dise cela", dit Jean Nouvel. L'architecte indique que les dix équipes ont écrit le 28 juillet à Nicolas Sarkozy pour lui demander la création d'un "atelier international du Grand Paris" qui réunirait les architectes et urbanistes, avec des représentants de l'Etat, de la Ville de Paris, de la région Ile-de-France, des communes. Nouvel souhaite que cela permette de "créer un engrenage entre les experts, les techniciens et les élus pour préparer les décisions politiques". "Il faut analyser, dire ce qu'on va faire, dire ce qu'on ne va pas faire. Le rôle du politique, c'est de choisir", ajoute-t-il.

Publié dans Actualité Grand Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article