Grand Paris : le doublement de la croissance annoncé par Christian Blanc demeure une incantion ministérielle sans incarnation dans les projets

Publié le par Association Grand Paris


AssociationGrandParis

Association pour une gouvernance démocratique de la métropole

www.associationgrandparis.fr

 

Paris, le 29 octobre 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE

Grand Paris : le doublement de la croissance annoncé par Christian Blanc demeure une incantion ministérielle sans incarnation dans les projets

 

Le secrétaire d’Etat au développement de la région-capitale Christian Blanc annonce dans La Tribune de ce jour la structuration de sept pôles spécialisés existants dans le cadre du projet de loi sur le Grand Paris qui sera présenté au sénat en Février 2010 ainsi qu’une ambition de doublement de la croissance de la région Ile de France par rapport à son niveau actuel.

Pour l’Association Grand Paris, c’est un premier pas vers une meilleure lisibilité en ce qui concerne le développement, mais les propositions de Christian Blanc sont largement insuffisantes. En l'état le doublement de la croissance francilienne demeure une incantion ministérielle sans incarnation dans les projets du Grand Paris comme l'a parfaitement souligne l'architecte Jean Nouvel. Le projet nécessiterait la constitution de véritables pôles universitaires, de recherche et la restructuration urbaine en profondeur de ces secteurs parfois situés dans les ghettos sociaux pour devenir opérants. Le pilotage de ces pôles doit, par ailleurs, être ouvert à une gouvernance partagée entre les acteurs privés, les élus locaux, les pouvoirs publics… et reliée à l'aménagement de l'Ile de France pour devenir plus efficaces et permettre un développement équilibré de la métropole.

L’Association regrette également l'absence de pôles structurants dans le grand ouest - entre Saint Quentin en Yvelines Poissy et Cergy Pontoise – et l'oubli du Bassin parisien dans la réflexion – hormis Le Havre qui reste largement anectotique – qui font les frais d'une absence de vision globale de l'aménagement francilien en liaison  avec le projet de SDRIF qui reste dans les placards du préfet de Région pour des raisons obscures.

L'Association Grand Paris dénonce le dialogue de sourds concernant le tracé du futur métro qui vire au monologue. Alors que l'ensemble des élus locaux, des acteurs économiques et des citoyens demeurent perplexes devant l'intérêt du projet de tracé en très grande banlieue est, le projet demeure élaboré en chambre close. Le futur métro relie artificiellement des pôles de développement très spécialisés entre eux – ce qui représente un intérêt très virtuel - alors qu'il faut développer de manière urgence les liaisons entre les bassins d'emplois – notamment de ces sept clusters - et les bassins résidentiels alentours qui restent notoirement insuffisantes. Ainsi le plateau de Saclay n'a actuellement aucun réseau de transport structurant vers la Vallée de Chevreuse où habite une partie des chercheurs.

Pour Antonio Duarte , architecte-urbaniste et président de l’Association : « Le développement du Grand Paris doit d’abord passer par une amélioration des conditions de vie au quotidien des Franciliens : temps de transport, conditions de logement, qualité de l'environnement. Il est nécessaire de garder les pieds sur terre et de répondre aux véritables besoins des habitants. N’oublions pas qu’un francilien sur quatre perd trois heures par jour pour se rendre à son travail ce qui est insupportable et improductif. Du reste, diminuer le temps de trajet quotidien de l'ensemble des franciliens serait le meilleur moyen d'améliorer la compétitivité de la métropole. Le projet du Grand Paris n'est malheureusement analysé que sous le spectre de l'innovation, ce qui est insuffisant pour assurer le doublement de croissance francilienne tel que l’a annoncé Christian Blanc».

 

L'Association Grand Paris regroupe depuis octobre 2006 des citoyens souhaitant améliorer la gouvernance démocratique et contribuer à l'amélioration de la qualité de vie dans une logique de développement durable, en conciliant un développement économique, social et écologique équilibré de l'agglomération.

Le blog contributif de l'association compte plus de 65 000 visiteurs uniques.


Commenter cet article