Le Grand Paris doit dépasser les vieux clivages politiques pour défendre l'intérêt des franciliens !

Publié le par Association Grand Paris

AssociationGrandParis

Association pour une gouvernance démocratique de la métropole

www.associationgrandparis.fr

Paris, le 30 octobre 2009



COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Grand Paris doit dépasser les vieux clivages politiques pour défendre l'intérêt des franciliens !

 

L'Association Grand Paris réagit à l'annonce de la création d'un club de droite Ile de France Métropole par Patrick Devedjian rassemblant exclusivement les maires UMP pour concurrencer le Syndicat Mixte Paris Métropole réunissant pourtant des maires de droite et de gauche.

Les citoyens de l'Association Grand Paris s'indignent de la volonté de certains élus de créer des clubs politiciens pour diviser davantage le Grand Paris. Alors que la métropole parisienne souffre d'une crise du logement, des transports, de l'emploi sans précédent, les élus semblent davantage préoccupés par des combats politiciens et leur propre réelection que par les problèmes des franciliens ! Nous allons finir par croire que le Grand Paris rassemble les élus les plus bêtes de France ! Alors que toutes les métropoles de province sont organisées en communautés urbaines et s'apprêtent à adopter le statut de métropole renforçant leur gouvernance commune, les élus franciliens se prêtent à des querelles de chapelle qui n'interessent personne et ralentissent encore une fois tout débat de fond sur le projet urbain. Le Grand Paris doit dépasser tous les vieux clivages politiques, géographiques et sociaux pour rassembler et renforcer cette communauté de destin. La métropole doit faire l'objet d'un large consensus qui doit rassembler les élus de tous bords pour defendre l'intérêt général des francliens plutôt que de diviser ! Alors que le Syndicat mixte Paris Métropole rassemble des élus de droite (UMP, NC, DVD) et de gauche (PS, PC, DVG), le Grand Paris n'a pas besoin d'une concurrence syndicale mais d'un rassemblement unitaire pour défendre l'intérêt supérieur des citoyens du Grand Paris qui attendent désespérément un sursaut républicain de leurs élus !

L'Association Grand Paris rassemble des citoyens pour défendre l'intérêt général des habitants du Grand Paris et améliorer leur qualité de vie. Elle continuera de lutter contre toute tentation de sectatisme et de renfermement qui guette les 1281 maires de la métropole qui doivent être au service des 11 millions de franciliens.

Pour Antonio Duarte , architecte-urbaniste et président de l’Association : « Alors que le projet du Grand Paris s'est perdu dans les méandres des couloirs ministériels, il est nécessaire que les élus prennent enfin leur responsabilité pour construire un Grand Paris qui rassemble toutes les forces vives de la première métropole d'Europe ! Les élus sont au pied du mur et s'ils ne se rassemblent pas, après l'échec du Comité Balladur et la déception du projet de loi sur le Grand Paris, les citoyens réclameront un référendum sur le Grand Paris pour mettre en place une nouvelle gouvernance de la métropole ! »



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article