Les Franciliens pollués en voiture

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I 20MINUTES I 30/10/09

Les banlieusards qui utilisent leur voiture pour aller travailler à Paris sont particulièrement exposés à la pollution liée au trafic routier, selon une étude d'Airparif publiée hier. Les trajets domicile-travail effectués en direction ou au retour de Paris ont les niveaux de pollution les plus élevés. Pour réaliser cette étude, un véhicule équipé de capteurs a sillonné la région effectuant au total près de 300 trajets, soit une distance de 5 800 km. Les teneurs moyennes de dioxyde d'azote les plus importantes dans l'habitacle ont été relevées lors des trajets petite couronne-Paris et grande couronne-Paris, avec respectivement 170 microgrammes par m3 et 167 mg/m3. Pour ce qui est des déplacements intra-muros, les niveaux ne dépassent pas 118 mg/m3, mais les boulevards les plus importants et le périphérique n'ont pas été empruntés. En moyenne, ces teneurs sont inférieures à la valeur fixée par l'Organisation mondiale de la santé pour le dioxyde d'azote : 200 mg/m3 sur une heure.

Commenter cet article