Mongin appelle Delanoë à la rescousse dans son conflit contre Huchon

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I LES ECHOS 26/10/09

Bisbilles.   Depuis quelques mois, rien ne va plus entre Pierre Mongin et Jean-Paul Huchon, le président du STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France). Le financement des nouvelles rames du RER A et la bataille pour la détention des infrastructures du métro ont déjà occasionné deux rudes passes d'armes. Dernier épisode en date, le prolongement du tramway parisien T3 vers l'est. Le reste de la ligne est déjà exploitée par la RATP, qui doit théoriquement hériter de ce nouveau tronçon. Problème : cette décision, déjà actée, n'a toutefois jamais été officiellement avalisée par le STIF. Or il y a urgence : si le contrat n'est pas signé avant le 3 décembre, alors la nouvelle réglementation européenne de mise en concurrence s'appliquera, obligeant à repartir de zéro. « On perdrait ainsi sans doute deux ans », estime un cadre de la RATP. Est-ce une mesure de rétorsion ? En tout cas, le STIF ne paraît pour l'instant pas pressé de conclure l'affaire. Si bien que Pierre Mongin appelle Bertrand Delanoë, maire de Paris, à la rescousse.

Dans un courrier daté du 12 octobre, il écrit : « Je sollicite votre intervention auprès du STIF pour sortir de cette situation très pénalisante pour la RATP. » Ce problème inquiète les salariés de la RATP, qui ne veulent « pas payer les conséquences des bisbilles entre les deux dirigeants »,explique un syndicaliste.

Les Echo

Publié dans Transports

Commenter cet article