Paris Métropole et Patrick Devedjian par P. MANSAT

Publié le par Association Grand Paris

TRIBUNE LIBRE I PIERREMANSAT.COM 03/11/09

La création d’une association d’élus en vue de la campagne pour les élections régionales
n’appelle pas en soi de commentaire particulier.
Cependant, à la suite de l’annonce par Patrick Devedjian et Roger Karoutchi de cette création, et de déclarations inexactes, le président et les vice-présidents du syndicat Paris Métropole souhaitent rappeler que tous les engagements pris à l’égard des élus de la majorité présidentielle ont été respectés. Patrick Devedji an lui-même a d'ailleurs participé à la finalisation d’un accord sur ce point, le 5 mars 2009.
C’est dans ces conditions qu’un courrier du Président de Paris Métropole, adressé au mois
de septembre à l’ensemble des collectivités du territoire, précisait que le préambule des statuts
a été modifié à la demande des élus de la majorité présidentielle et du représentant du Conseil
Général des Hauts-de-Seine, lors de la séance d’installation de Paris Métropole. Ces statuts et la
charte de fonctionnement précisent les «règles d’équilibre et d’alternance politique», ainsi que
la nécessité du «respect de l’équilibre entre les différentes sensibilités politiques, tout en
reflétant la diversité des territoires» dans la composition du bureau. Comme convenu depuis
l’installation du syndicat, l’arrivée de nouveaux membres fait évoluer le bureau selon ces
principes.
Le bureau exécutif de Paris Métropole regrette donc l’inexactitude des propos tenus,
ainsi qu’une démarche à caractère politicien pouvant contribuer à fragmenter l’agora des
élus que constitue Paris Métropole. Le mercredi 29 avril 2009, le Président de la République
déclarait en effet « c’est tous les maires que je souhaite voir réunis dans une Agora du
Grand Paris en partant de ce que vous avez imaginé, Monsieur le Maire de Paris, avec Paris
Métropole.»
Les élus de Paris Métropole, représentant de leurs collectivités, se réunissent à nouveau
en comité syndical le 6 novembre 2009, à Cergy-Pontoise. Ils continuent d’échanger et de
travailler sur leur vision et leurs propositions pour l’avenir du territoire francilien, en
collaboration étroite avec les acteurs économiques rassemblés dans le comité des partenaires.
Afin de porter la voix et les attentes concrètes des 4,8 millions d’habitants qu’ils représentent,
et forts des mandats qu’ils ont reçus de leurs collectivités, ils ont débattu notamment avec
Christian Blanc, Secrétaire d'Etat chargé du Développement de la région capitale, et Gilles
Carrez sur son pré-rapport sur le financement du Grand Paris. C’est également dans cet esprit
qu’ils poursuivent le travail engagé avec les dix équipes pluridisciplinaires internationales de la
consultation du Grand Pari(s).

Publié dans Actualité Grand Paris

Commenter cet article