Réforme territoriale L'Association Grand Paris veut que l'IDF "bénéficie des avancées"

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP PARIS, 28 oct 2009 (AFP) - 16h55

Après le rapport de la Cour des comptes sur la décentralisation, l'Association Grand Paris a demandé mercredi que la région Ile-de-France "soit logée à la même enseigne que les autres régions en bénéficiant des avancées du projet de réforme territoriale". Dans un communiqué, cette association, créée en octobre 2006, présidée par l'architecte Antonio Duarte et regroupant plusieurs centaines de Franciliens et des experts, affirme que "la création du statut de métropole pour le Grand Paris permettra de mettre en place de vraies politiques intercommunales pour la première agglomération d'Europe". "Avec 1.281 communes et 8 départements qui découpent artificiellement le Grand Paris, l'organisation administrative de l'Ile-de-France est un pudding administratif indigeste pour les élus et les citoyens", estime l'association. Elle ajoute que "la métropole parisienne est demeurée à l'âge de pierre de la décentralisation alors qu'elle produit le tiers de la richesse nationale. L'Association du Grand Paris dénonce notamment "l'éclatement invraisemblable des structures actuelles du logement social" alors que "la crise du logement frappe durement les Franciliens". La Cour des comptes a estimé, dans un rapport public présenté mardi, que les objectifs que s'était fixés l'Etat en matière de décentralisation dans le cadre de l'acte II de 2003 n'ont pas été atteints, notamment en matière de clarification de la répartition des compétences.

Publié dans AGP : dans les médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article