Actifs du STIF: le conseil du STIF demande le retrait de l'amendement

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 28/09/09

Le conseil d'administration du STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France), réuni en urgence lundi, a demandé au gouvernement de retirer l'amendement adopté il y a une semaine à l'Assemblée nationale concernant son patrimoine et celui de la RATP.


Dans une résolution adoptée par les administrateurs PS, PCF, Verts, Modem et FN, le CA a estimé que les dispositions votées à l'Assemblée "privent le STIF d'actifs appartenant indirectement aux collectivités territoriales et indispensables à l'autorité organisatrice (le STIF) pour le plein exercice de ses compétences". Etaient absents les administreurs UMP et Nouveau centre, dont Roger Karoutchi et Gilles Carrez, et le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, Pierre Simon. Entouré des administrateurs de gauche, le président du STIF, Jean-Paul Huchon (PS), a déclaré aux journalistes que "déshabiller le STIF maintenant, c'est en fait mieux déshabiller la RATP un peu plus tard, au détriment des réalisations concrètes très attendues par les usagers". Il a cité la modernisation des RER, les prolongations de lignes de métro, les tramways, la prolongation du RER E à l'ouest et la rocade ferroviaire autour de Paris Arc Express. Le conseil du STIF a demandé au gouvernement d'engager "sans attendre" une concertation étroite avec les collectivités membres du STIF, les syndicats et les usagers. Il a mandaté M. Huchon pour "toute action dénonçant des dispositions contraires aux principes constitutionnels de libre administration et d'autonomie financière des collectivités locales". Il demande au gouvernement que la RATP "investisse intégralement" ses bénéfices 2009 "dans la modernisation du réseau francilien et l'augmentation de l'offre de transports". Le conseil "mandate une commission d'experts indépendants afin d'auditer les comptes de la RATP et évaluer la valeur des biens patrimoniaux concernés" par l'amendement.

Publié dans Transports

Commenter cet article