[75] Delanoë répond aux maires d'arrondissement UMP de Paris

Publié le par Association Grand Paris

PRESSE I AFP 20/10/09

Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a répondu lundi soir aux huit maires d'arrondissement UMP de Paris qui l'accusaient de favoriser les investissements dans les arrondissements de gauche, aux dépens de ceux de droite. Le maire se dit "prêt" à des comparaisons entre arrondissements, "en veillant toutefois à ne pas mélanger crédits d'entretien d'une part et dépenses de travaux structurants d'autre part, ce qui aboutirait à une confusion inacceptable". Selon les maires UMP qui envisagent les investissements dans leur globalité (y compris les grands projets structurants), les douze arrondissements de la majorité municipale bénéficient d'un investissement de 308,95 euros par habitant et les huit arrondissements d'opposition, de 163,75 euros par habitant. La réponse de la mairie converne les crédits d'entretien, soit un périmètre moins large ne comprenant pas les grands projets structurants. La répartition par habitant en 2009 est de 46,68 euros en moyenne, indique-t-elle. Pour les huit mairies d'opposition, elle avance le chiffre de 46,57 euros et pour les douze de la majorité municipale de 46,73 euros. Selon la mairie, la programmation des "investissements localisés" (nouveaux équipements et restructurations lourdes) n'obéit pas à la même logique que celles des crédits d'entretien. "Comment soutenir sérieusement que les arrondissements de droite seraient défavorisés lorque sont programmés des projets aussi ambitieux que les Halles , l'extension du parc André Citroën", s'interroge M. Delanoë. Les huit maires d'arrondissement (Ier, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, XVe, XVIe, XVIIe) ont demandé une nouvelle convocation de la conférence de programmation des équipements, composée du maire de Paris et des maires d'arrondissement, qui porte sur les propositions de dépenses d'investissement par arrondissement deux mois avant le vote du budget.


Publié dans 75 - Paris

Commenter cet article