Ile-de-France: Pécresse tape sur Huchon pour lancer sa campagne

Publié le par Association Grand Paris

La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, chef de file de l'UMP aux régionales en Ile-de-France, a lancé dimanche sa campagne, en fustigeant le "bilan décevant" de son adversaire socialiste, le président sortant Jean-Paul Huchon. "C'est un bilant décevant. La situation n'a cessé de se détériorer", a lancé Mme Pécresse, lors de son "grand rendez-vous" avec les Franciliens, organisé à la Halle Freyssinet, dans un quartier branché de Paris, où elle avait réuni son équipe de campagne au complet. "La région n'a eu aucune réaction face à la crise, elle n'a aucune réponse à la galère des transports et la galère du logement", a déploré la ministre, affirmant que les habitants avaient "perdu, en dix ans, 30 mètres carrés avec le même apport". Entourée des secrétaires d'Etat Rama Yade et Chantal Jouanno et des anciens ministres Yves Jégo et Roger Karoutchi, Mme Pécresse a aussi renouvelé son appel du pied aux écologistes, en se défendant de toute "tactique politicienne". Alors que les Verts conduits par Cécile Duflot lui ont opposé une fin de non-recevoir, la chef de file de l'UMP a plaidé pour des "alliances sur les idées", promettant de bâtir un "programme bleu et vert" face à M. Huchon, qui a annoncé cette semaine son intention de briguer un troisième mandat. Chef du groupe UMP à la région, M. Karoutchi a aussi tapé durement sur l'exécutif sortant, lors du discours d'ouverture. "On vit moins bien aujourd'hui qu'il y a dix ans en Ile-de-France", a-t-il clamé, sous les applaudissements de plusieurs centaines de personnes. Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, et le chef des députés UMP, Jean-François Copé, candidat malheureux de la droite lors des régionales en 2004, doivent intervenir en clôture de la réunion.

Publié dans Régionales 2010 IDF

Commenter cet article